vendredi 11 janvier 2013

Portrait l'hiver


14 commentaires:

  1. Comme un col de blanche hermine, la neige embrasse la femme d'argile. Comme un couple, la terre et l'eau semblent se rejoindre comme dans un heureux mariage. Pourra la neige résister sans se brûler par ce regard noir et chaud de la dame en argile?

    Avec mes meilleurs voeux pour cet an qui vient de commençer,

    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours aussi joli ce que tu m'écris Margarita, et tu sais que ça me fait infiniment plaisir.
      Merci!

      Supprimer
  2. Elle ne craint pas le froid, ni la neige....
    j'aime!
    Bise Fabienne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Isa,
      oui, elle n'est pas comme moi ;-)
      Bisous.

      Supprimer
  3. C'est tout simple ces mots, mais c'est joli.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Campanillas, brazos que se balancean, nadie viene hasta aquí.
    Campanillas, puertas abiertas, rabia por desaparecer.
    Todos los perros se aburren
    Cuando el amo se ha ido.

    Paul Eluard

    (La felicidad de visitar tu blog nuevamente, Fabi !!!)
    Daniel

    RépondreSupprimer
  5. Cher Daniel, je suis heureuse de retrouver tes mots! Merci!

    RépondreSupprimer
  6. A mon tour de venir m'exprimer sur ton blog.
    J'adore cet univers dans lequel il y a beaucoup de toi et un petit peu de Peynet... (peut-être est-ce la Saint Valentin qui déforme ma vision)
    J'adoooore!!!! Et c'est super sincère, j'adore!

    RépondreSupprimer
  7. Oui, c'est vrai je suis "amoureuse" de Peynet, alors forcément il y a de ça!
    La Saint Valentin n'y est pour rien...
    Ou peut-être bien que si!
    Merci d'être venu me rendre visite et d'avoir pris le temps d'écrire, merci pour ce délicieux p'tit mot.

    RépondreSupprimer
  8. "Siempre he creído que hay lugares que son imanes y te atraen si pasas por sus inmediaciones..."

    -Patrick Modiano, En el café de la juventud perdida.

    Daniel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Daniel, merci pour ces mots si beaux. Il est des lieux des personnes qui nous aimantent, délicieuse alchimie.

      Supprimer