vendredi 13 janvier 2012

L'hiver

"Belinda a conclu que le baiser était- comment a-t-elle dit? une sorte d'oeuvre éphémère".

Belinda Cannone le baiser peut-être.

3 commentaires:

  1. J'adore ce genre d'oeuvres éphémères !

    RépondreSupprimer
  2. Regards et gestes tendres...que c'est beau !

    RépondreSupprimer
  3. Très beau Fabienne!

    The whole concept of the drawing, the mood, the eyes, and of course ... the cat!

    J'aime aussi votre croquis de "Paris"!

    RépondreSupprimer