vendredi 15 avril 2011

P'tit mot...

"A dire vrai, pour décrire l'amour d'Antonia, il faudrait des mots qui n'auraient jamais été prononcés, une langue de coqueliot et de brise avec des silences soudain, des arrêts sur une lumière, les nuages qui filent là-bas par-dessus le Temple de Diane dans le ciel de ce mois de juin oublié, luissant comme une coquille hors de l'eau".

Jean-Pierre Milovanoff
La Splendeur d'Antonia.

1 commentaire:

  1. mot rouge coquelicot,
    couleur de sa passion..
    dulac)

    RépondreSupprimer