vendredi 29 juillet 2011

Amour

samedi 23 juillet 2011

"Maya"


































D'après "Sous le jasmin la nuit " de Maïssa Bey

jeudi 21 juillet 2011

P'tit mot..

"Il passe les mains autour de son cou il se blottit encore plus étroitemet contre elle. Là, tout contre elle, fragile, vulnérable, un rien pouurrait l'atteindre.Elle frissonne. Elle imagine sa voix plus tard. Sa voix d'homme. Ses mains d'homme. Mains posées sur un corps de femme. Pour des caresses. Peut-être. Lui peut-être saura "remplir d'étoiles un corps qui tremble". Il murmure quelques mots à son oreille. Des mots d'amour. Elle en est sûre, même si elle ne comprends pas. Les mots murmurés ont toujours un sens, même si on ne les entend pas".

Maïssa Bey
Sous le jasmin la nuit

Cache cache...



lundi 18 juillet 2011

vendredi 15 juillet 2011

P'tit mot

..."Collectionner de la céramique est  avant tout
une histoire d'amour.
C'est une sédution par la matière et la forme.
C'est le regard, la passion, c'est l'objet"


David Caméo

Naïma

lundi 11 juillet 2011

dimanche 10 juillet 2011

Feuilles de nénuphars

...
Près du lac, l'eau s'endort parfois.
Naissent alors des champs de nénuphars, leurs feuilles sont cuivrées et oranges.
L'ondulation vive des poissons les font frémir soudain.
L'eau est sombre, profonde et mystérieuse.

La Ferme D'Antioche



jeudi 7 juillet 2011

Le coeur à l'envers.


P"tit mot

       "Elle arrache de son corps les oripeaux tissés de mensonges et de simulacres, et se revêt de soie diaphane et de délires. Invisible et plus légère qu'une bulle, elle s'envole au-dessus des villes peuplées d'hommes aveugles et de chiens couchants. Elle est de feuilles et de fleurs dans la lumière verte qui fait trembler les aubes frileuses et se défait en tourbillons graciles jusqu'à n'être plus que l'instant extrême du plaisir.
       La haine explose en gerbes de feu. Puis elle retombe, cendres nacrées au coeur du silence".

Maïssa Bey
Nouvelles d'Algérie

"J'ai quelque chose à te dire"...

mardi 5 juillet 2011

Noor

"Caresse
ce mot qui caresse
et appelle les caresses
pas un mot
un élément
une autre lumière du coeur
en prière"

Abdellatif Laâbi
Oeuvre poétique 1

Les arabesques