jeudi 9 mars 2017

Les Chats



" A cause de la vie ."

 
" Elle se sent si émue qu'elle sait que Joao ne la reconnaîtrait pas, lui qui dit toujours : " Il n'y a pas une once de nostalgie chez toi " (peut-être est-ce rassurant de vivre avec quelqu'un qui vous connaît si mal, cette ignorance bienveillante vous assure une parfaite protection de vos territoires secrets).
   Nathalie pense : " A quoi je renonce ? " ( elle ne sait pas elle-même dans quel sens prendre cette phrase qui résonne dans sa tête : imagine-t-elle renoncer à quelque chose en traversant la rue ou en ne la traversant pas ? ). Nathalie prend alors Didi dans ses bras (moite et ondulante ), elle pousse un délicieux soupir mélancolique et s'éloigne tout petit pas sérieux du 12, rue Céleste-Cannard. "

A cause de la vie
Véronique Ovaldé
Joann Sfar

mercredi 1 mars 2017

Ce jour là



































.Ce jour là j'ai cru que j'allais mourir. 
La pluie était violente, violette comme l'orage.
Mon coeur au bord des lèvres 
semblait vouloir s'enfuir.
Les larmes petits affluents de lave venaient
grossir le torrent de mes peines.
Inventaire à la Prévert :
Arabesques
Gris Gris
Coeur et petites breloques
Chapeau velours et plume d'oiseau
Bottines lacées
Le bleu de mes pensées
Poéme dessiné 
Un jour d'été
Reminiscence


Bottines lacées


Mes pensées sont fleurs et papillons






















Coup de coeur























" Nager nues "
Carla Guelfenbein 
Babel éditeur ...