lundi 31 mai 2010

Mon coeur de printemps.

Mon coeur mis à nu...

vendredi 28 mai 2010

Mon coeur de bric et de broc...


Mon coeur de bric et de broc...
De fleurs, de larmes, perles de rosée.
De cordes de chanvre, de cotons colorés, d'algues noires.
De graines sauvages, coquelicot et blé en herbe.
De voyages, de café fort, de friandises.
D'encens et de parfums épicées.
De mots entrelacés, de soupirs et de rires.
De silences bleus et violets à la nuit qui arrive.
De musique, de guitares électrique, de blues profonds.
D'enfants capricieux et joyeux.
De coquillages humides et de papillons affolés de lumière.
De baisers gourmands et de caresses au vent du lac.
De livres, de poésie, d'écriture en arabesque.
D'aquarelle et de terre céramique, l'eau et le feu.
D'hommes qui m'ont aimée, d'attentes et despérance.
De vie palpitante au rouge de mon coeur qui danse.
Je guette, je garde, j'emporte chaque petites choses qui s'y accrochent.
Précieux présents.

F.C

mardi 25 mai 2010

jeudi 20 mai 2010

P'tit mot...

"Les rêves sont des hypothèses, des velleités d'existence" .
Alberto Moravia

mercredi 19 mai 2010

Zlabya... ou la sirène à l'étoile de mer.

Je vais te dire tout ces mots...
Zlabya c'est moi au fond, au fond de l'eau.
Eau apaisante, source mer, tumultueuse et profonde de violets, d'émeraudes, et d'outremers.
A grands coups de pinceau je me libère.
Je lis ce livre, une poésie sensuelle s'en échappe:
"Je me découvre
des charmes
en découvrant les tiens
L'alcôve
est notre bain de jouvence". Abdellatiffe Laâbi
Sans cesse j'y reviens... En rêve. Peu importe, le chemin est ouvert, d'herbes folles, mais ouvert.
J'ai refusée une invitation au voyage, un papillon jaune m'y avait convié.
Je suis fragile, en Pénélope attentive.
Fluide en sirène lascive, allanguie.
Femme aux cheveux bleues qui suscite les mots, l'attention.
L'amour alors, un peu?!
Poésie, au détour des pages:
"Seul la langue
reconnaît
cette eau douée de mémoire
que nous échangeons
pour nous donner encore plus soif"
Abdellatif Laâbi  "Oeuvre poétique"  II
J'aime poser ces mots là comme ça maintenant.
Ils ont leur sens et je tourne à l'envers de moi même pour me retrouver.
Je suis fragile en Pénélope attentive... Et là, des écailles me poussent argentées, bleutées, cuivrées..
Cheveux serpents, algues de mer, une étoile de mer s'accroche précieux présent.
Présents de mots, de gentillesses, de tendresses... De caresses?! 
Sans cesse mes mains "bavardes" les appellent.
Je pense à toi aux ailes poudrées de liberté.

F.C

Petit mot...

"Le désir
ne déclare
ni ne se commente
Il brûle
et se propage
ou meurt
en silence".

Abdellatif Laârbi

Le rosier jaune...























Le rosier jaune, au soleil du jardin.
Une lettre s'y cache...

"Une lettre
si rare
Elle dit ce qu'on attendait
de sa rareté".

Abdellatif  Laâbi
"Les petites choses" oeuvres poétique II

mardi 18 mai 2010

Le jardin...

Mon coeur en convalescence...

jeudi 6 mai 2010

P'tit mot.

" Peindre, peindre,
Toujours peindre
Encore peindre
Le mieux possible
Le vide et le plein
Le léger et le dense
Le vivant et le souffle".

Zao Wou-Ki

mardi 4 mai 2010

P'tit mot...

"C'est la nuit qu'il est beau de croire à la lumière".

[ Edmond Rostand ]

Bleue.

Poème...

lundi 3 mai 2010

P"tit mot...

"Mieux vaut mourir d'amour que d'aimer sans regrets".

[ Paul Eluard ]

Sirène endormie...